Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 15:17

Avant-hier, le Parlement régional de l’oblast de Kaliningrad (ancienne Prusse Orientale) a finalisé le don de 15 bâtiments, d’anciennes églises confisquées par l’État communiste, à l’Église Orthodoxe Russe. Quoi de mal ? Eh bien, ces églises n’ont jamais été Orthodoxes, il s’agit d’anciens bâtiments Luthériens et Catholiques. L’injustice est criante, d’autant que les Catholiques de Prusse Orientale demandaient leurs bâtiments depuis plus de 20 ans, sans recevoir satisfaction. Il a pourtant suffit que les lobbyistes orthodoxes s’activent quelques mois pour que ces bâtiments, dont le gouvernement régional prétendait avoir bien trop besoin pour les rendre à l’Église Catholique, soient donnés aux Pravoslaves sans consultation d’aucune sorte avec les propriétaires originaux. L’église qui manifeste le plus cette injustice est la grande et belle église de la Sainte Famille de Kaliningrad, actuellement salle de concert.

Bien évidemment, tout ce pataquès a entrainé l’indignation de Mgr. Pavel Pezzi, Archevêque latin de Moscou qui va saisir tous les moyens dont il dispose pour faire annuler cette Loi régionale, mais sans la certitude d’être entendu.

S.E. Mgr. Pezzi, l’église de la Sainte Famille, le Patriarche Cyrille :

http://presbyter.ru/wp-content/uploads/2010/11/kaliningrad.jpg

Ce fait, anecdotique, mais arrivant à la suite d’autres témoigne de la malveillance des Orthodoxes envers les Catholiques, alors même qu’ils prétendent vouloir s’unir avec nous contre les idées néfastes du Monde. Il est également l’occasion de soumettre à mon lectorat cet article écrit le 28 Mai 2010, sous une forme étendue et mise à jour :

 

Les turpitudes de l’Église Orthodoxe envers les Catholiques

Au moment où de nombreux Anglicans vont entrer en pleine communion avec l’Église Catholique, nous ne pouvons que nous étonner, et ce légitimement que ce soit une communauté ecclésiale issue de la Réforme protestante qui soit la première « Église » séparée à faire ce geste historique au XXIe S. On se serait plutôt attendu à ce que ce soit les Orthodoxes, avec qui nous partageons les vrais Sacrements, et non pas des groupes ayant perdu depuis plus de 400 ans toute succession apostolique.

Cela est dû à une fausse appréciation de la réalité de la démarche des Églises Orthodoxes. Si de notre point de vue la fin du schisme de 1054 est proche, c’est parce que l’Église Catholique est tout à fait prête à y mettre fin. Ce n’est malheureusement pas le cas en face. Il ne faut pas s’abuser, les ouvertures de la part des Orthodoxes (on peut aussi les appeler Pravoslaves) sont minimes et souvent compensées par un abus envers les Catholiques dans un autre domaine.

Malgré l’élection d’un nouveau Patriarche à sa tête, et ce qui semble être une nouvelle ligne d’ouverture à Rome en paroles, l’Église Orthodoxe Russe est toujours en actes le porte drapeau de l’anticatholicisme oriental.


En effet, elle ne supporte pas la présence de l'importante minorité Catholique (qui dans les régions les plus occidentales sont en majorité) d'Ukraine et de Biélorussie. Pour l’anecdote, il y a quelques mois le Patriarcat de Moscou a déclaré qu'il était "inconvenant" que le Saint-Père se rende en Ukraine pour fêter le 600e anniversaire de l'érection de l'archidiocèse de Lviv des Latins (il y a aussi Lviv des Grecs).
La cathédrale latine de Lviv:
http://www.russia-ukraine-travel.com/image-files/lviv-latin-cathedral.jpg
C’est sans compter le dossier des églises Gréco-Catholiques confisquées par Staline, remises à l'Église Orthodoxe et jamais rendue aujourd'hui, l'absence totale de regret en ce qui concerne la collaboration complète des Orthodoxes dans l'éradication programmée des Églises Gréco-Catholiques de Biélorussie, de Russie (éradication réussie, il n'y a plus aucune éparchie ni exarchat de rite oriental en Biélorussie et en Russie) et en Ukraine (éradication "ratée", Dieu merci).

L'Église Orthodoxe russe a une relation particulière à la terre, elle considère (un peu comme l'islam de son côté, étonnement) qu'il y a une "terre d'Orthodoxie" (Idéalement toute l'ex-URSS) dont tous les habitants doivent être littéralement sous sa coupe, sans choix religieux possible, y compris pour ceux d'origine étrangère. C'était le métropolite de Mourmansk qui expliquait impavidement à Mgr. Pavel Pezzi, Archevêque de Moscou, que les Catholiques de la ville, ayant toute son attention spirituelle, n'avaient pas besoin de construire une église, mais devraient plutôt se joindre à leurs "frères" Orthodoxes à la Divine Liturgie du coin!
Plus concrètement, ce métropolite fraternel est très suspecté d'être intervenu auprès de la municipalité de Mourmansk pour faire cesser les travaux de l'église Catholique, et, n'y arrivant pas (elle était quasiment terminée), faire déclarer le bâtiment propriété de la municipalité, la communauté devant pour avoir le droit d'utiliser son bâtiment s'engager dans des procès sans fin.
L'église Catholique de Mourmansk:
http://2.bp.blogspot.com/_UE1HZJqmZ3o/RvNVI9YhBpI/AAAAAAAAAKs/hkruwZINh-A/s320/DSCN1406.JPG
On peut suspecter le Patriarche Cyrille, quoiqu'ouvert à Rome, de soutenir cette vision des choses, en allant, par exemple, célébrer le service religieux d'inauguration du mandat du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, en refusant comme son prédécesseur toute autonomie à l'Église Orthodoxe Russe en Estonie (dont une partie a déjà fait schisme) et toute possibilité d'utiliser un estonien littéraire en lieu et place du slavon dans la liturgie. Les exemples d’abus et de persécutions résultant de l’impérialisme territorial de l’Église Orthodoxe Russe, non seulement envers les autres Églises Chrétiennes, mais aussi envers d’autres juridictions Orthodoxes sont légions.
Le Patriarche Cyrille et le président ukrainien Ianoukovitch:
http://orthodoxie.typepad.com/.a/6a00d83451c30d69e201310f3dda4e970c-320wi
De même, l'Église Pravoslave Russe attachée à toute terre soi-disant "russe" (vieux proverbe russe: "partout où l'homme russe a mis le pied, la terre est russe"), est également attachée à l'État russe dans un érastianisme assez malsain; le temps est revenu avec Poutine des églises où la rumeur publique dit qu'il ne faut pas se confesser, le Prêtre local "confessant les confessions" au FSB (remplaçant du KGB). La consultation de l’Église majoritaire dans un pays aux affaires de l’État n’est pas forcément une mauvaise chose, mais quand l’État ne peut rien refuser à une Église déterminée à s’imposer par la force aux minorités religieuses du pays, cela ne va plus. Le puissant lobby Orthodoxe, que ce soit en Russie ou ailleurs a rencontré beaucoup de succès, toutes ses revendication légitimes ayant été satisfaites, il se tourne maintenant vers d’autres revendication de nature à affaiblir l’égalité entre les citoyens des différentes religions.
Le Patriarche Cyrille avec Dimitri Medvedev et Vladimir Poutine:
http://www.rfi.fr/actufr/images/108/patriarche_poutine_medvedev432.jpg
Il faut mentionner, sans toutefois tomber dans le poncif léniniste, le réel obscurantisme de l'Église Orthodoxe, où dans certains courants influents la théologie serait tout simplement un mal et un péché, car cela consisterait à vouloir connaitre l'inconnaissable, et que nous devrions nous en tenir strictement en matière de connaissance de Dieu à ce que Lui-même nous a révélé par la Bible. De plus, il n'y a pas eu de "Concile de Trente Orthodoxe", et l'expression de la Foi reste donc assez floue (l'Église Orthodoxe n'a jamais définie aucune vérité de Foi sur le purgatoire, n'a jamais, contrairement à nous avec St Thomas d'Aquin, précisée sa doctrine de la Présence Réelle, par exemple...). Il n’y a aucun outil équivalent au Catéchisme de l’Église Catholique, c'est-à-dire accessible par le plus grand nombre. On trouve des traités de théologie, mais le quidam doit forcément aller voir un Prêtre s’il a une question sur sa Foi. C’est idiot, car le fait que les vérités de Fois ne soient pas mises à la disposition du fidèle de base empêche au mieux celui-ci de grandir spirituellement autant qu’il le pourrait, au pire le rend très réceptif au prosélytisme protestant.

Enfin, il y a l'attachement forcené au "qui cum patre procedit", le filioque étant toujours appelé l'"erreur romaine", et le Pape, souvent considéré comme l'antéchrist, comme un Père Abbé du Mont-Athos l'a encore récemment déclaré. Dans ce contexte, évoquer une possible acceptation de la primauté pontificale est tout simplement grotesque, malgré tout les documents qui pourraient fuiter du Conseil Pontifical pour l’Unité des Chrétiens, malgré tous les accords sur ce que le statut de la Papauté était au premier millénaire.

 

Pour résumer, le grand problème du dialogue actuel Catholiques-Orthodoxes (qui peut le faire ressembler à un dialogue de sourds) est le manque de réciprocité. L’Église Catholique adopte une attitude ouverte et amicale que les communautés Orthodoxes sont incapables ne serait-ce que d’accueillir, sans parler de reproduire. Les exemples sont légion, qu’il s’agisse de la tolérance de l’autre Église sur son territoire traditionnel, de la reconnaissance mutuelle des sacrements (les Orthodoxes rebaptisent parfois les Catholique, au mépris non seulement de notre Église, mais aussi du sacrement donné par le Christ), de la reconnaissance de la pureté de la doctrine (si nous reconnaissons les Orthodoxes comme croyant les mêmes Vérité que nous, eux nous considèrent comme hétérodoxes, schismatiques et hérétiques), et même simplement des petits gestes d’ouverture : le métropolite Hilarion de Volokolamsk a au mois de Juin effectué un voyage en Italie où il a pu célébrer la Messe selon son rite sur les Autels majeurs de plusieurs églises importantes, comme St Apollinaire de Ravenne. Il est tout à fait illusoire d’espérer le même genre de gestes à l’égard d’Évêques-diplomates Catholiques que ce soit en Russie, en Grèce ou ailleurs.

Je suis le premier à lutter contre la tyrannie de la repentance, mais si l'Église Orthodoxe est toujours intolérante à ce point et ne reconnait pas ses fautes passées (fautes issues comme chacun le sait du la désunion d'avec le trône de Pierre, source de tous maux dans les Églises locales tombées dans le schisme), malgré toute la bonne volonté du Pape, ce seront les laïcs et les ecclésiastiques Catholiques de base en Ukraine, Biélorussie et Russie qui REFUSERONT d'entrer en communion avec ces Orthodoxes qui encore aujourd'hui détiennent leurs églises et veulent les voir disparaitre du pays. Bien loin de vouloir s'unir avec les Orthodoxes, les Catholiques ukrainiens soutiennent à 100% la volonté très clairement exprimée de Sa Béatitude Mgr. Lubomyr Husar, Archevêque Majeur de Kiev et Primat des Gréco-Catholiques d'Ukraine de se faire proclamer "Patriarche de Kiev et de Galicie" par le Pape (le déménagement déjà accompli du siège archiépiscopal majeur de Lviv à Kiev devant préparer cet évènement de nature à couper toute relations avec les Orthodoxes pour une bonne dizaine d'années si elle intervenait). Il pourrait d'ailleurs finir par se proclamer tel lui-même, ayant une certaine habitude de désobéissance: il avait en effet été à l'époque consacré Évêque par Sa Béatitude Mgr. Slippyi pour le service des ukrainiens d'Amérique contre la volonté du Pape Paul VI.
Sa Béatitude Mgr. Husar:
http://www.walter-wawruck.com/Hubbard/CardinalHusar.jpg
Il ne faut donc pas se voiler la face (ce serait peu Chrétien), il reste beaucoup de chemin à faire vers la communion complète. De plus, cette exaltation alors qu'un rapprochement a lieu pourrait nous inciter à cesser (nous l'avons déjà en grande partie fait) de montrer aux Orthodoxes quelles sont leurs erreurs, et que le chemin de l'unité passe par la tolérance du Catholicisme sur le terrain et l'acceptation de la Vérité proclamée par Rome dans de nombreux point théologique. Un peu d’humilité, de cette belle humilité que témoigne notre Pape Benoît XVI, je vous prie, Messeigneurs les Patriarches et Métropolites Orthodoxes !

 

http://lh4.ggpht.com/_YtYKuDvkXWU/S3RSiFmz_JI/AAAAAAAAAmA/nwil2ivqWXM/Benedicamus-3..jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Fides et Ratio
  • Fides et Ratio
  • : L'humeur d'un cérémoniaire du dimanche... Sujets de fond et sautes de caractère.
  • Contact

le-pape-francois-humble-concret-photo-afp.jpg

Une-femme-se-jette-sur-le-Pape-Benoit-XVI_mode_une.jpg

61012052eucharistie-jpg.jpg

BenXVI.png

http://img233.imageshack.us/img233/5931/coeurquibat3rg6.gif

http://static.skynetblogs.be/media/148315/dyn006_original_350_277_gif_2571946_9210c9e266a96ee2eb5cd0d80b092d78.gif

http://i.ytimg.com/vi/qQm5tItsFTM/0.jpg

http://3.bp.blogspot.com/_RNdGJLNyEVY/SgMl9hBT4HI/AAAAAAAAALo/nmXsaxSs_ks/s320/avortement3.jpg

Rechercher

 

Approximativement 46 millions d'avortements ont lieu dans le monde chaque année.

Ce compteur donne une idée du nombre de petites vies interrompues depuis le 1er Janvier.

Requiem aeternam dona ei Domine et lux perpetua luceat eis.

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous.

trinite_roublev-copie-1.jpg

ms-5.jpg

http://www.abbaye-champagne.com/themes/activites/centre/chancelade/2010/elements/cure-ars.jpg

http://2.bp.blogspot.com/_O6K_h61str8/S1e1pUmr4fI/AAAAAAAAB6I/HStaJjAdSII/s640/escriva.jpg

http://www.peintre-icones.fr/IMAGES/ICONESCALENDRIER/Mars/PerpetueFelicite.jpg

Compiegne.png

http://www.diariobuenosaires.com.ar/images/sueno-don-bosco.jpg

Santa_Clotilde_G.jpg

Louis-XVI-St-Denis.jpg

arc-259x300.jpg

francis-de-sales-1-sized.jpg

http://saints.sqpn.com/wp-content/gallery/saint-martin-of-tours/saint-martin-of-tours-00.jpg

Pope_Benedict_XVI__Sketch1__w.jpg

Compteur gratuit

Visiteurs depuis Novembre 2010

free counters

Visiteurs par pays depuis Novembre 2010