Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 18:34

"Heureux d'être Petits chanteurs", la prière d'expression française des Pueri Cantores, composée par le père Patrick Giraud, interprétée par les Petits chanteurs de Passy et des Petits chanteurs de Saint-Laurent, deux manécanteries de Paris.

 

Heureux d'être Petits Chanteurs
Frères dans Ton Amour,
Nous voulons Seigneur
Te servir en chantant la Gloire de Ton Nom.
Que notre Chant soit un appel pour ceux qui Te cherchent,
Que notre vie reflète ce que nous chantons
Et témoigne de Ta tendresse pour les hommes.
Que Ta Grâce en nos cœurs soutienne nos efforts ;
Fais de nous, Seigneur, des artisans de Paix.

 

Les Petits Chanteurs de Passy

 

http://lh4.ggpht.com/_YtYKuDvkXWU/S3RSiFmz_JI/AAAAAAAAAmA/nwil2ivqWXM/Benedicamus-3..jpg

 

Repost 0
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 22:59

Projet-affiche-recrutement-avec-texte-Version-2.jpg

 

 

"Chanter, c'est prier deux fois" (Saint Augustin)

 

La Manécanterie

 

Créée sur le modèle des Petits Chanteurs à la Croix de Bois, la manécanterie a pour but de donner aux enfants et aux jeunes une formation musicale, spirituelle et humaine, par la pratique du chant choral.

La manécanterie se compose de pupitres de voix d’enfants, soprani et alti de 9 à 15 ans, et de pupitres de voix d’hommes, ténor et basses à partir de 15 ans.

 

Les enfants abordent des œuvres du répertoire religieux du XVIe siècle à nos jours, et également des pièces des répertoires profanes et populaires. Les œuvres au répertoire récemment ont été le Magnificat de John Rutter, la musique pour les funérailles de la reine Mary de Purcell, les cantates 4 et 64 de Jean-Sébastien Bach…

 

La manécanterie chante régulièrement la Messe, ce qui est sa vocation première, et donne des concerts, permettant ainsi aux jeunes chanteurs de mettre leur travail au service du public. Ils découvrent à la manécanterie la responsabilité au sein du groupe, la solidarité, et s’enrichissent autour d'un projet commun dont le plaisir est partagé.

 

L'association est membre de la fédération française des Pueri Cantores, fondée en 1944 par Mgr. Maillet, regroupant plus d’une centaines de maitrises et manécanteries en France, et reconnue comme mouvement d’Église par le Saint-Siège.

 

Le site internet des Petits Chanteurs de Passy.

Repost 0
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 17:10

 

 
J.-S. Bach: "An Wasserflüssen Babylon" (Sur les bords des fleuves de Babylone) BWV 653b (Aus "18 Choralen").

Andreas Grossman, Kirchenmusikdirektor, Bistum Limburg.
Dahm-Orgel Florsheim.

Psaume 137 (Vulg. CXXXVI).

Super flumina Babylonis,
Illic sedimus et flevimus,
Cum recordaremur Sion.

In salicibus in medio eius
Suspendimus citharas nostras.

Quia illic rogaverunt nos,
Qui captivos duxerunt nos,
Verba cantionum,
Et, qui affligebant nos, laetitiam:
“ Cantate nobis de canticis Sion ”.

Quomodo cantabimus canticum Domini
In terra aliena?

Si oblitus fuero tui, Ierusalem,
Oblivioni detur dextera mea;

Adhaereat lingua mea faucibus meis,
Si non meminero tui,
Si non praeposuero Ierusalem
In capite laetitiae meae.

Memor esto, Domine, adversus filios Edom
Diei Ierusalem;
Qui dicebant: “ Exinanite, exinanite
Usque ad fundamentum in ea ”.

Filia Babylonis devastans,
Beatus, qui retribuet tibi retributionem tuam,
Quam retribuisti nobis;

Beatus, qui tenebit
Et allidet parvulos tuos ad petram.


Sur le bord des fleuves de Babylone Nous nous sommes assis,
Et là nous avons pleuré,
Nous souvenant de Sion.

Aux saules du rivage
Nous avons suspendu nos harpes,

Car ceux qui nous avaient emmenés captifs
Nous demandaient des paroles de cantiques,
Et ceux qui nous faisaient souffrir, des chants de joie !
Chantez-nous quelque chose des chants de Sion !

Comment chanterions-nous les cantiques de l'Éternel
Sur une terre étrangère ?

Si je t'oublie, Jérusalem,
Que ma droite s'oublie !

Que ma langue s'attache à mon palais,
Si je ne me souviens de toi,
Si je n'élève Jérusalem
Au-dessus de toutes mes joies !

Garde, Eternel, aux fils d'Edom
Le souvenir de la journée de Jérusalem,
Alors qu'ils disaient :
Démolissez, démolissez, Jusqu'à ses fondements !

Fille de Babylone, la dévastée,
Heureux qui te rendra ce que tu nous as fait ;
Heureux qui saisira tes petits enfants
Et les écrasera contre la pierre !

 

http://lh5.ggpht.com/_YtYKuDvkXWU/S3RUAVsrpnI/AAAAAAAAAvQ/FDAuzVbJKB4/s512/CMAA%20Logo.jpg

Repost 0
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 13:58

Par la Maitrise du King's College de Cambridge, Direction Stephen Cleobury.

 

 
Salvator mundi, salva nos,

qui per Crucem et sanguinem redemisti nos,
auxiliare nobis, Te deprecamur, Deus noster.

Sauveur du monde, sauvez-nous,
Vous qui par la Croix et Votre Sang nous avez rédimés,
Assistez-nous, nous Vous en prions, notre Dieu.

 

http://lh4.ggpht.com/_YtYKuDvkXWU/S3RTfga1qjI/AAAAAAAAArM/t7ihNb6a__E/s1024/Easter-bot.jpg

Repost 0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 19:13

Récemment, à Kiev, la Passion selon St. Mathieu de Jean-Sébastien Bach a été montée, à l’opéra, avec l’Orchestre et le Choeur Symphoniques de Kiev et le Chœur de garçons Revutsky. Le résultat final est beau, et la performance vocale des garçons superbe. Mais il y a un mais. On peut se demander s’il est pertinent de monter, sur scène, en costumes et avec une actions scénique cet oratorio.

Au point de vue historique en premier lieu, c’est une hérésie. On pourra arguer que la Passio Christi était un des sujets les plus joué du théâtre de mystère moyenâgeux, cela ne servira de rien : Le mystère est bien éteint à l’époque de Bach, et ce depuis les années 1540 : la première interdiction date même de 1534, l’Angleterre protestante influant le mouvement. Elle sera définitive avec Edmund Bonner, évêque de Londres, en 1542. En France, le bannissement des mystères fut prononcé en 1548 par le Parlement de Paris. En Allemagne, cela dépend des États, le passage au luthéranisme entraînant la fin du théâtre religieux, tout au moins dans les États du Nord comme la Saxe.

De plus, la musique religieuse luthérienne, selon les critères à l’époque en vigueur, ne devait absolument pas être théâtrale. Claire, apportant un enseignement par la musique à l’auditeur (les cantates étaient données après l’homélie dont elles illustraient un passage, les Passions le Vendredi Saint), oui, mais surtout pas théâtrales. Aujourd’hui, nous qualifions la musique de Bach d’austère, mais c’est oublier qu’à son époque, il fut en butte à de nombreuses critiques du clergé lipsien à propos de la dimension trop théâtrales de ses œuvres au gout des pasteurs. Bach lui-même, pieux luthérien n’aurait jamais imaginé mette en scène ses passions.

La véracité historique s’oppose donc à cette mise en scène, d’autant qu’on peut se demander comment y faire évoluer les deux chœurs nécessaires et les multiples solistes. Le drame musical délayant l’action pour la narrer en détail, au final, il ne se passe pas grand choses sur la scène, et à un rythme relativement lent.

On peut également se demander si la contemplation de l’action scénique, loin de renforcer l’émotion ressentie par l’ouïe, ne la détruit pas, imposant ses faibles images à l’auditeur qui ne peut plus imaginer et s’approcher de l’indicible, l’irreprésentable émotion ressentie à la vue du Seigneur mourant sur la Croix pour le salut des hommes.

Enfin, au point de vue religieux, certes, la mise en scène de la Bible n’est plus interdite, grâce notamment aux jésuites, mais il reste la question du respect de l’œuvre : Donnée en spectacle, dans un édifice profane, pour le plaisir d’auditeurs venus non y entendre la Passion en tant que telle, mais se divertir dans une visée esthétique par l’audition d’une belle musique, qu’en reste-t-il ?

 

Le premier choeur.

 

Un aria (soliste Bogdan Novitsky)

 

A titre de comparaison, le premier choeur par le Choeur de garçons de St. Thomas de Leipzig le Vendredi Saint:

 

 

Et par le Choeur du King's College de Cambridge:

 

 

 

http://lh4.ggpht.com/_YtYKuDvkXWU/S3RSYWPuPGI/AAAAAAAAAlI/TsvJgr_WwFI/s1024/Crucifix-5.jpg

Repost 0
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 00:01

Le St Mark's Boychoir (USA) chante le Magnificat de Sir Charles Villiers-Stanford durant un Evensong (vêpres anglicanes). 

 L'Evêque Cranmer était certes un hérétique, mais sa traduction du Magnificat (dans le Book of Common Prayer) est dans le plus pur et le plus bel anglais:

My soul doth magnify the Lord : and my spirit hath rejoiced in God my Saviour.
For he hath regarded : the lowliness of his handmaiden.
For behold, from henceforth : all generations shall call me blessed.
For he that is mighty hath magnified me : and holy is his Name.
And his mercy is on them that fear him : throughout all generations.
He hath shewed strength with his arm : he hath scattered the proud in the imagination of their hearts.
He hath put down the mighty from their seat : and hath exalted the humble and meek.
He hath filled the hungry with good things : and the rich he hath sent empty away.
He remembering his mercy hath holpen his servant Israel : as he promised to our forefathers, Abraham and his seed for ever.

Glory be to the Father and to the Son and to the Holy Ghost;

As it was in the beggining, is now, and ever shall be: world without end.

Amen

 

http://lh4.ggpht.com/_YtYKuDvkXWU/S3RTfga1qjI/AAAAAAAAArM/t7ihNb6a__E/s1024/Easter-bot.jpg

Repost 0
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 13:50

N° V de "XXXIII portraits pour harmonium de Sigrfrid Karg-Elert. Agoston F. Solczi à l'orgue Országh Antal de 1901 de l'église Barátok de Nagyvárad, Roumanie.

 

http://lh3.ggpht.com/_YtYKuDvkXWU/S7Ye9w8J3VI/AAAAAAAABQE/-5RknoompYQ/benedicamus.JPG

 

 


Repost 0
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 15:34

moulins4

 

Le tryptique de Moulins a été peint par le Maître de Moulins , dont le nom ne nous est pas parvenu, probablement sur commande du Pierre de Bourbon en 1501 ou 1502. Il se trouve dans la sacristie du chapitre de la cathédrale de Moulins (Auvergne), à l'époque encore collégiale.

 

Le panneau central représente l'Immaculée Conception, ce qui prouve que ce dogme proclamé relativement tardivement par le Pape Pie IX en 1854 était de croyance commune et non-questionnée depuis le Moyen-Âge.On en trouve l'annonce et la justification dans la première lettre de Saint Paul aux Ephèsiens où Marie est qualifiée de Sainte et Immaculée.

Observons l'Immaculée: Ses attributs tels qu'annoncés par la Sainte Bible sont tous là:  Qui est celle qui apparait comme l'aurore, belle comme la Lune, pure comme le Soleil (Cantique des cantiques, 6:10) et Et un grand signe apparut dans le ciel: une Femme revêtue du Soleil et la Lune sous ses pieds, et sur sa tête une couronne de douze étoiles (Apocalypse 12/1).

La Vierge Marie en effet apparaît comme l'Aurore dans un monde assujetti au péché originel, Elle lui apporte l'aurore du Salut par Son Fils. Certes, Dieux qui est tout puissant n'a pas besoin d'une femme humaine pour rédimer l'homme, mais Il lui a plu que Son Fils se fasse homme dans le ventre d'une femme, devenue l'orgueil de notre race.

La beauté de la Vierge Marie est l'annonce de Sa dignité particulière: Dieu, qui est à l'origine de la beauté et de toute chose belle devait naître d'une mère émminement belle. Les icônes de la Vierge, dont le peinture est inspirée et mystique témmoignent de cette beauté Marie notre mère.

Enfin, la pureté de la Vierge Marie est l'annonce de Son Immaculée Conception, de même que le fait qu'Elle soit revêtue du Soleil annonce la gloire dont Elle bénéficie comme Mère de notre Seigneur Jésus Christ, et son couronnement dans les Cieux.

La Lune sous les pieds de la Vierge a pu être interprétée comme une réminiscence de la déesse Diane, mais cet attribut est d'origine hébraïque, en effet les Juifs se basent sur un calendrier lunaire (comme les Chrétien pour la fête de Pâques). La Lune sous ses pas, sa domination célèste sur les Anges et les nuées, mais aussi une domination d'amour sur les hommes ses enfants?

Toute la Création contemple et sert de parure à l'Immaculée, c'est la jeune fille d'Israël qui porte le Salut à Son peuple et au monde, c'est la Mère du Dieu vivant, et c'est l'Eglise, transfigurée par Son Sauveur.

 

Revenons au tableau:

 

Deux Anges tiennent un phylactère sur lequel se trouvent les mots Haec est illa de qua sacra canunt eulogia, sole amicta, Lunam habens sub pedis, Stellis meruit coronare duodecim, soit Voici celle que chantent les louanges sacrées, enveloppée dans le Soleil, la Lune sous ses pieds, Elle a mérité d'être couronnée de douze étoiles.

L'humanité commune, non sanctifiée par des mérites héroïques n'est pas absente de cette peinture, elle est représentéée par les donateurs, Pierre de Bourbon, sa femme Anne et leur fille Suzanne. Ils nous rappellent le besoin qu'ont les hommes de la prière des Saints auxquels ils s'adressent, Saint Pierre et Sainte Anne, et de l'intercession de la Vierge Marie, qui par ses larmes devant les péchés du monde attire toute grâces sur ceux qui La prient.

Enfin, ce qui était la norme autrefois et l'exception aujourd'hui, une famille unie dans la prière, nous donne une magistrale leçon de piété domestique.

Repost 0

Présentation

  • : Fides et Ratio
  • Fides et Ratio
  • : L'humeur d'un cérémoniaire du dimanche... Sujets de fond et sautes de caractère.
  • Contact

le-pape-francois-humble-concret-photo-afp.jpg

Une-femme-se-jette-sur-le-Pape-Benoit-XVI_mode_une.jpg

61012052eucharistie-jpg.jpg

BenXVI.png

http://img233.imageshack.us/img233/5931/coeurquibat3rg6.gif

http://static.skynetblogs.be/media/148315/dyn006_original_350_277_gif_2571946_9210c9e266a96ee2eb5cd0d80b092d78.gif

http://i.ytimg.com/vi/qQm5tItsFTM/0.jpg

http://3.bp.blogspot.com/_RNdGJLNyEVY/SgMl9hBT4HI/AAAAAAAAALo/nmXsaxSs_ks/s320/avortement3.jpg

Rechercher

 

Approximativement 46 millions d'avortements ont lieu dans le monde chaque année.

Ce compteur donne une idée du nombre de petites vies interrompues depuis le 1er Janvier.

Requiem aeternam dona ei Domine et lux perpetua luceat eis.

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous.

trinite_roublev-copie-1.jpg

ms-5.jpg

http://www.abbaye-champagne.com/themes/activites/centre/chancelade/2010/elements/cure-ars.jpg

http://2.bp.blogspot.com/_O6K_h61str8/S1e1pUmr4fI/AAAAAAAAB6I/HStaJjAdSII/s640/escriva.jpg

http://www.peintre-icones.fr/IMAGES/ICONESCALENDRIER/Mars/PerpetueFelicite.jpg

Compiegne.png

http://www.diariobuenosaires.com.ar/images/sueno-don-bosco.jpg

Santa_Clotilde_G.jpg

Louis-XVI-St-Denis.jpg

arc-259x300.jpg

francis-de-sales-1-sized.jpg

http://saints.sqpn.com/wp-content/gallery/saint-martin-of-tours/saint-martin-of-tours-00.jpg

Pope_Benedict_XVI__Sketch1__w.jpg

Compteur gratuit

Visiteurs depuis Novembre 2010

free counters

Visiteurs par pays depuis Novembre 2010