Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 21:40

William Oddie, du National Catholic Register, le meilleur journal Catholique américain a rencontré l’Archevêque Hilarion (Alfeyev) de Volokolamsk, qui est aussi directeur des affaires extérieures au Patriarcat de Moscou.

Vous pouvez trouver cet entretien en anglais ici. Je vais en donner ci-dessous quelques extraits significatifs traduits avec mes commentaires sont en italique vert.

Nous ne connaissons que trop l’attitude des Catholiques envers le dialogue avec les Églises Orthodoxes Orientales, une attitude optimiste, enthousiaste, mais qui nous fait souvent passer pour des ravis de la crèche… Cet entretien témoigne donc de comment l’Église Orthodoxe Russe voit le dialogue avec l’Église Catholique Romaine.

 

Hilarion3.jpg

L'Archevêque Hilarion de Volokolamsk et le Pape.

 

« [De toutes les confessions Chrétiennes] l’Orthodoxe et la Catholiques sont les plus proches Nous avons certaines différences en termes de dogme et d’ecclésiologie, mais nous avons la même doctrine à propos de la succession apostolique, des Sacrements, et de l’Église en général.

C’est de la part de l’Église Russe un grand progrès. Sous l’ère du Patriarche Alexis II, et même encore aujourd’hui dans le camp conservateur, il était un lieu commun de dire que les Catholiques n’étaient même pas Chrétiens.

Donc, bien qu’il y ait des obstacles à  la pleine unité, ils ne sont pas selon moi insurmontables. L’unité pleine est la communion Eucharistique. Nous n’avons pas besoin de changer la façon dont nous administrons nos Églises ni nos traditions locales. Nous pouvons vivre nos différences en tant qu’Église unie, ayant part au même pain et à la même coupe. Nous devons cependant redécouvrir ce qui nous unissait et ce qui nous a séparé, particulièrement au XIe Siècle.

Mgr. Hilarion pose le principe de la pleine unité comme étant la Communion Eucharistique, ce qui est aussi un moyen de disperser les fantasmes de pleine unité déjà existante mais cachée etc… Il introduit également à ce stade de l’entretien quelle est la méthode employée par les deux Églises dans leurs discussions : la méthode historique, non pas comme niant ce qui s’est passé depuis (cela serait du ressort du mythe protestant/conciliaire du retour aux sources) mais comme base de discussion pour parler des siècles suivants.

Donc la base de la restauration de la pleine communion serait selon moi la Foi de l’Église indivise du premier millénaire.

 

Hilarion1-Sandri.jpg

L'Archevêque Hilarion et le Cardinal Sandri, préfet de la Congrégation pour les Eglises Orientales.


À propos du Pape:

Il est très traditionnel dans sa compréhension des dogmes et de la morale, et bien sûr très proche de l’Église Orthodoxe. Il respecte hautement la tradition Orthodoxe, connait notre théologie, et comme il l’a indiqué dans son livre, les questions posées par l’Orthodoxie sont très proches de son cœur.

Souligner les mérites de Benoît XVI est aussi un moyen de dire par contraste que la personne de Jean-Paul II, malgré sa volonté, était un obstacle sur la route de l’unité par son souci de reconstruire l’Église grecque-Catholique et les communautés latines en terre considérée par les Églises Orthodoxes comme leur territoire réservé. Bien que tout ecclésiastique russe s’en défendra vivement, le fait qu’il soit polonais n’a pas arrangé les choses, chaque peuple, le russe et le polonais voyant l’autre comme l’agresseur séculaire par excellence.

Mais je pense que l’unité Eucharistique entre Orthodoxes et Catholiques n’est pas quelque chose d’aisément atteignable en quelques années, parce lorsqu’on songe à notre dialogue théologique, on s’aperçoit qu’il ne progresse que très lentement, et très souvent, nous nommes incapable de résoudre les problèmes capitaux du passés.

Une vision réaliste d’une unité Eucharistique que nous ne verrons pas forcément dans notre vie (et pourtant sans me vanter je suis jeune). Les « problèmes capitaux du passé », c'est-à-dire la simple existence des Églises Catholiques Orientales, et d’une Église Latine en territoire russe, cela au point de vue politique, et au point de vue théologique, bien sûr, les différents dogmes proclamés par l’Église Catholique dont certains posent plus problème que d’autres (si l’Assomption pourra être accepté par les Orthodoxes qui y croient de toute façon, l’infaillibilité pontificale ne passera probablement jamais dans sa forme actuelle).

 

Hilarion2.jpg

Mgr. Hilarion prêchant durant une Divine Liturgie à Bruxelles.


Une alliance stratégique avec l’Église Catholique :

Cette alliance est nécessaire afin d’apprendre à travailler ensemble, les défis qui nous attendant étant les mêmes. L’un d’eux est de rechristianiser un monde déchristianisé. Je pense que nous pouvons faire de nombreuses choses ensemble, sans même former une seule Église ou être en communion Eucharistique.

Mouais, c’est « light » comme communion : la communion dans la charité et dans la proclamation de la Vérité du Christ, c’est aussi ce qu’ils proposent aux Protestants… C’est ennuyeux qu’alors que les seules vraies Églises ayant les vrais Sacrements sont les Églises Catholiques et Orthodoxes, la coopération ne puisse pas aller plus loin. La réception des fidèles de l’autre Église aux Sacrement de l’une existe, mais elle est plus qu’exceptionnellement rare, et les Orthodoxes rebaptisent ( !) souvent les personnes Catholiques. Ils voient vraiment midi à leur porte, et souhaitent le soutien inconditionnel de leurs actions (qui sont parfois contestables car manifestant la possession que l’Église Orthodoxe Russe estime avoir sur les âmes peuplant ce pays) par Rome sans nous donner grand-chose en retour.

Sur la primauté du Pape :

De toute façon, nous ne pensons pas qu’il puisse y avoir un Évêque au dessus des autres, dont les décisions pourraient lier l’Église entière. Nous pensons qu’au premier millénaire l’Évêque de Rome était le premier, mais seulement le premier parmi des égaux. Il n’avait pas de juridiction directe sur l’Orient.

Là est le problème… Si personne ne peut prendre de décision liant l’Église entière, il n’est plus possible de définir la Vérité autrement que par Concile, ce qui a un résultat aléatoire, et entraine parfois un schisme : s’il y a tant d’Églises en Orient (Église Ancienne de Perse, Église Apostolique Assyrienne, Église Copte monophysite etc…) c’est parce qu’aux premiers siècles, chacune d’entre elle à un moment donné refusé l’issue d’un Concile.

La juridiction du Pape : bon… je ne suis pas historien, mais je crois qu’on a un certain nombre d’exemple d’intervention directe du Pape pour régler des problèmes ecclésiaux en Orient et en Afrique du Nord datant du premier millénaire…

Et, qu’est ce que « ne pas avoir juridiction sur l’Orient » ? C’est l’expression de la conception de territoire canonique des Orthodoxes selon laquelle une Église possède un territoire canonique sur lequel une autre ne peut en aucun cas intervenir. Cela a pour corollaire le fait que les diverses Église Orthodoxes nationales s’estiment propriétaires des âmes des peuples de leurs nations, et qu’elles crient au prosélytisme lorsqu’un russe, ou un bulgare etc… choisi de quitter l’Orthodoxie pour une autre confession. Et le libre arbitre dans tout ça ? D’autant plus que cela au final s’avère contre-productif, les russes étouffés par leur Église nationale sont plus de 10% (Eh oui, cela ne correspond pas au cliché populaire de la « Sainte Russie » donc peu de gens le savent) à avoir choisi le protestantisme (sous ses formes répandues en Russie, le baptisme, le luthéranisme et le méthodisme).

D’autre part Mgr. Hilarion ne devrait pas utiliser cet argument du territoire canonique, qui pourrait se retourner contre lui : il a en effet été précédemment Évêque Orthodoxe de Vienne (Autriche), siège qui est selon ses propres conceptions sur le territoire canonique de l’Église Latine…

Nous sommes toujours en train de discuter du rôle de l’Évêque de Rome au premier millénaire, et là nous voyons de grandes différences entre les Orthodoxes et les Catholiques. Si nous nous mettons à discuter de ce rôle au second millénaire, les différences seront encore plus grandes. Donc, il est impossible de dire que nous sommes en train de résoudre le problème de la primauté.

Ceci est une position réaliste. La primauté pontificale sera discutée encore pendant des décennies avant d’être l’objet d’un accord permettant la communion Eucharistique entre les deux Églises.

Je crois que nous autres Orthodoxes ne sommes pas nous-mêmes clairs lorsque nous tentons d’expliquer ce que nous voulons dire par primauté, et comment cette primauté devrait s’exercer. Il y a, par exemple, des différences entre la primauté telle qu’elle est comprise par le Patriarcat de Constantinople, et la primauté telle que comprise par le Patriarcat de Moscou. »

Eh oui, le monde Orthodoxes est très fragmenté, divisé en Église nationales nationalistes, comportant de nombreuses petites Églises non canoniques (Églises d’Estonie, Église de Macédoine…), objets de conflits entre les grands patriarcats. Nous Catholiques ne conversons pas avec l’ « Orthodoxie » mais avec des Églises nationales qui ont leurs conflits entre elles. En fait, avant de se réconcilier avec l’Église Catholique, les Églises Orthodoxes devraient se réconcilier entre elles. Espérons que ce sera un des résultats du grand concile panorthodoxe dont ces Églises parlent depuis les années 60 et qui parait-il est prévu pour bientôt.

 

Croix-Orthodoxe--2-.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Fides et Ratio
  • Fides et Ratio
  • : L'humeur d'un cérémoniaire du dimanche... Sujets de fond et sautes de caractère.
  • Contact

le-pape-francois-humble-concret-photo-afp.jpg

Une-femme-se-jette-sur-le-Pape-Benoit-XVI_mode_une.jpg

61012052eucharistie-jpg.jpg

BenXVI.png

http://img233.imageshack.us/img233/5931/coeurquibat3rg6.gif

http://static.skynetblogs.be/media/148315/dyn006_original_350_277_gif_2571946_9210c9e266a96ee2eb5cd0d80b092d78.gif

http://i.ytimg.com/vi/qQm5tItsFTM/0.jpg

http://3.bp.blogspot.com/_RNdGJLNyEVY/SgMl9hBT4HI/AAAAAAAAALo/nmXsaxSs_ks/s320/avortement3.jpg

Rechercher

 

Approximativement 46 millions d'avortements ont lieu dans le monde chaque année.

Ce compteur donne une idée du nombre de petites vies interrompues depuis le 1er Janvier.

Requiem aeternam dona ei Domine et lux perpetua luceat eis.

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous.

trinite_roublev-copie-1.jpg

ms-5.jpg

http://www.abbaye-champagne.com/themes/activites/centre/chancelade/2010/elements/cure-ars.jpg

http://2.bp.blogspot.com/_O6K_h61str8/S1e1pUmr4fI/AAAAAAAAB6I/HStaJjAdSII/s640/escriva.jpg

http://www.peintre-icones.fr/IMAGES/ICONESCALENDRIER/Mars/PerpetueFelicite.jpg

Compiegne.png

http://www.diariobuenosaires.com.ar/images/sueno-don-bosco.jpg

Santa_Clotilde_G.jpg

Louis-XVI-St-Denis.jpg

arc-259x300.jpg

francis-de-sales-1-sized.jpg

http://saints.sqpn.com/wp-content/gallery/saint-martin-of-tours/saint-martin-of-tours-00.jpg

Pope_Benedict_XVI__Sketch1__w.jpg

Compteur gratuit

Visiteurs depuis Novembre 2010

free counters

Visiteurs par pays depuis Novembre 2010